ok 3.jpg

Auteure - compositrice - multi-instrumentiste aux dreadlocks iroquoisées, EMALE fait partie des artistes aux multiples casquettes de la musique alternative indépendante.

Née le 29 mars 1982, c'est en Bourgogne qu’ Emale - Emélie Poirrier -  grandit en se passionnant pour la musique. Elle intègre à l'âge de 3 ans, les clairons de la fanfare de son village. A l'adolescence, elle s'initie anarchiquement à la guitare en reprenant à l'oreille les standards des années 90 (Nirvana, Bob Marley, Dépêche Mode, the Cure...). Ses premières expériences de groupes reggae, en tant que percussionniste, choriste et guitariste lui font découvrir la scène. Ses projets l’amènent alors à voyager et à travailler avec des musiciens d'autres horizons. En 2000, elle collabore avec le label Parisien Faya et participe à l'enregistrement d'une mixtape en collaboration avec des artistes rap / ragga.

Elle décide en 2006 de se consacrer à l'écriture de son propre projet et c'est dans une ambiance plutôt roots qu'elle défend ses premiers titres. Elle enregistre une première maquette autoproduite en 2010 - Sous le cerisier - puis se fait remarquer sur internet par une émission connue de radio crochet. Elle passe la première audition au studio Music Live Production à Paris mais Emale se refuse à ce chemin. Le projet est alors amené vers des envies de guitares écorchées, de vieux amplis. Emale s'entoure de 3 musiciens, enchainant les concerts dans le but de passer son message et trouver son auditoire. EP Live sort en 2014. S'en suit 2 ans de travail et un album prometteur en 2016 - Intègre - puis 3 années de concerts entourée de - Fredéric Bruère à la basse - David Barbe à la guitare - Damien Voyard à la batterie. 

#ECIFERUS, comme une renaissance.

Après 1 an de composition en sous-marin à explorer de nouveaux sons, Emale publie un nouvel EP aux influences trip-hop électro alternatif, sorti le 16 octobre 2020 : "Je bouillais d'envie de travailler avec des machines et d'ajouter de l'électro aux instruments acoustiques, des sons planants, une nonchalance dans mes beat. Je suis totalement fan de trip hop et d'artistes comme Massive Attack, Archive, Tricky, Bjork,... ces influences ont déclenché en moi une envie de lâché prise et de reconnexion identitaire".

Ce nouveau bébé prénommé - Eciferus - a totalement été conçu, enregistré, mixé et masterisé par cette parfaite autodidacte où l'authenticité a toujours été le mot d'ordre tant dans ses textes chantés en français, sa musique organique que sa conception. Cette fusion de plusieurs influences mais toujours dans une ambiance viscérale aérienne est un appel aux consciences. Le chant éraillé d'Emale raconte ses émotions, actrice ou témoin de ce qui l'entoure.

Elle signe également le visuel et la conception graphique sous l'étiquette Utopian Zoo Records.

Chronique INDIEMUSIC

"Fuis moi je te suis" par Raphaël Duprez

Se chercher, sans parvenir à atteindre celui ou celle que l’on souhaite s’accaparer, qui impose la condition d’un bien-être soit durable, soit éphémère. L’amour est une constante expérimentation, un jeu de cache-cache parfois sadique, parfois maladroit. En trois minutes, EMALE fait le tour de ces pensées illusoires, de ces signes cutanés ou émotionnels qui, sans jamais nous avertir, nous font marcher, aller de l’avant pour mieux se retrouver percutés par la passion ou la désillusion. Les guitares menacent sans jamais agresser, le chant espère puis murmure pour ne pas écorcher les multitudes de possibilités. Mais ce sont bien les danses qui font le charme, l’attraction, la mise en place du vivant : les chorégraphies de la sensualité et d’un langage commun, de la fascination du corps et de l’âme face à ces secondes pendant lesquelles le possible devient vérité. Sans se tourner autour, les protagonistes du court-métrage inscrivent leurs ultimes forces dans un sentiment universel, dans la concrétisation de l’échange. Sublime déclaration : « Dans les rouages de la matrice / Je serais KO avant toi ». Je t’aime, moi aussi.

Chronique LIKE A MELODY

 

Comme une drogue qui vous transporte dans un rêve éveillé, un monde parfait, Emale est psycho-active. Fermez les yeux et laissez-vous aller au fil de ces mélodies, de cette voix envoûtante (...). Premier titre, notes de basse hypnotisantes, les rejoignent batterie et guitare qui nous préparent au décollage, et la voici, Emale, qui nous ensorcelle, nous invite à la suivre sur les sentiers battus de nos émotions, de nos ‘Rêves Oubliés’ (...).

Chronique ROCKENFOLIE

 

« A la magie de la simplicité du rock quand il est nu,

Pour ressentir un peu de douceur là où ça fait mal,

Un soupçon de poésie Intègre sur la corruption crue,

Au son intense et délicat d' EMALE »

2
7
17990474_275159962894368_489307605265077
17972227_275159186227779_447850511013686
17990259_275159419561089_301893235948460
IMG_3656 nb
17952507_423860987965965_197692665946812
17972111_275158986227799_535768271507040

© Lui Lorenco, UZ Records , LaMane , Daniela Brg,  Rasca Prod.

  • Blanc Icône Deezer
  • Blanc Spotify Icône
  • Blanc Icône iTunes
  • Blanc Amazon Icône
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube